fbpx

9 clés pour avoir du courage

janvier 18

 janvier 18

par PVQZ

Nous avons tous besoin d’avoir du courage dans presque tous les moments de notre vie.

Dès l’enfance nous y sommes confrontés. Ne serait-ce qu’en voulant faire nos premiers pas.

Pour trouver un travail, pour rencontrer quelqu’un, pour avoir des enfants, pour construire une maison, monter son projet, etc, etc.

La différence avec l’âge adulte, c’est que l’enfant est curieux. Il ne souffre pas du regard des autres. Il n’a pas peur ou honte de l’échec.

Il est avide de grandir et d’apprendre. De se révéler et de se réveiller.

Ce serait donc mon premier conseil pour avoir du courage :

1. Retrouver son âme d’enfant pour avoir du courage.

Pour avoir du courage, il faut enlever tout ce qui a été rajouté au petit être pur et innocent que nous étions.

Parfois il suffit de s’imaginer en train de faire ses premiers pas pour se donner le courage dans sa vie d’adulte.

Regarde-toi petit et ressens physiquement dans ton corps ou tu allais puiser ce courage.

Retrouve cette énergie et ce désir de grandir que tu avais sans te soucier du regard des autres.

2. Être prêt à vivre le pire pour avoir du courage

Comme cela est expliqué [dans cet article] sur le blog de David Laroche, s’attendre au pire permet de repousser la limite de la peur.

Pourquoi ? Parce que la peur de « faire », de « passer à l’action » vient de ce que nous imaginons.

Nous imaginons les pires scénarios. Et très souvent, ce sont des scénarios que l’on refuse de réellement regarder en face.

Alors comment se débarrasser de ces images qui nous pousse à la procrastination voir à l’inaction ?

1e étape :

En les regardant en face justement. Si tu as peur de quelque chose, arrête-toi quelques instants sur ces pensées de peur.

Regarde-les en face et va encore plus loin dans la catastrophe. Imagine ce qui pourrait se passer de pire si ce que tu penses arrivait.

2e étape :

Tu vas ensuite imaginer ce qu’il se passerait si justement tu ne passais pas à l’action. Que deviendrait ta vie si tu manquais de courage ?

Que se passerait-il si tes projets ne se réalisaient pas ?

Car, une catastrophe peut arriver si tu t’engages dans quelque chose mais aussi si tu ne t’y engages pas.

Sans ce projet, c’est-à-dire en restant là où tu en ce moment ?Cela va-t-il t’amener bonheur et épanouissement ou déception et ennui ?

3e étape :

Suis le même processus, mais en imaginant ce qui pourrait y avoir de meilleurs si tout se passe bien. C’est-à-dire si tu mènes à bien ton désir ou ton projet.

Que pourrait-il se passer de bien dans ta vie si tu avais le courage de passer à l’action ?

3. Oublie la course à la perfection

Ce qui tue la création, c’est d’être perfectionniste. Comme le dit cet article du blog « les mots positifs », « On croit souvent que le perfectionnisme est la même chose que l’ambition. En réalité, l’envie de perfection est responsable de nombreuses peurs ».

Combien de fois je me suis vu peaufiner quelque chose pour que cette chose soit parfaite.

Puis une fois cette chose terminée (si toutefois j’allais au bout), la laisser là et ne rien en faire.

Regarde dans ta vie tout ce que tu as laissé (ou que tu laisses encore aujourd’hui) de côté parce que tu penses que « ce n’est pas assez bien ».

Personne n’a jamais rien sorti de parfait dès le premier jour.

La perfection en tant que telle n’existe pas. L’imperfection fait partie de la perfection. Tout le monde doit apprendre et tout le monde doit se tromper pour créer et produire.

La meilleure solution est de se fixer une date butoir pour ton projet. Et de le sortir même si celui-ci te semble imparfait.

N’oublie pas que c’est dans l’expérience que les choses s’améliorent. Et pas dans notre cerveau ou sur un ordinateur.

Les améliorations de ton projet se feront avec l’expérience. Tu pourras l’améliorer ou tirer les leçons pour qu’elles te servent pour le prochain projet.

Chercher la perfection dès le début, c’est en réalité prendre le risque de ne pas apprendre et de faire un production totalement inadaptée à la réalité.

4. Accepter le changement pour avoir du courage

Accepter le changement est la base pour avoir du courage. Comme le dit cet article du blog « Du bonheur et des livres », « nous avons des difficultés à nous montrer flexibles ».

Si nous manquons de courage, c’est que nous avons peur du changement. Or le changement, c’est justement la seule voie pour améliorer sa vie. Pour la transformer.

Se familiariser avec le « nouveau », c’est s’autoriser à bouger les choses dans notre vie.

Il est évident que tu te voiles la face si tu penses que ton monde va évoluer en restant le même.

L’inconnu est la source par lequel tu vas grandir, t’améliorer, t’ouvrir à de nouvelles possibilités.

S’ouvrir à l’inconnu, c’est accepter le changement et ça te donnera du courage.

5. Visualise l’inconfort pour avoir du courage

Cela se fait énormément avec par exemple les sportifs. On leur fait imaginer par exemple leur course.

Le cerveau a ceci de particulier, c’est qu’il ne fait pas de différence entre la réalité et ce qui est imaginé.

Ainsi, l’idée. C’est donc d’entrainer ton cerveau à avoir du courage. C’est-à-dire en d’autres termes à t’imaginer dans une situation inédite ou inconfortable.

Comme le dit cet article du blog « Journal Action PME », « Tous les matins, visualisez-vous en train d’avoir le courage de faire des choses inconfortables ».

C’est aussi simple que cela. Tu entraines ainsi ton cerveau à se familiariser avec la nouveauté comme nous en avons parlé dans le paragraphe précédent.

Mais attention, visualiser ne suffit pas. Il faudra quand même passer à l’action. C’est-à-dire s’affronter à la nouveauté, donc à une situation inconfortable.

C’est ce que l’on appelle aussi « sortir de sa zone de confort ».

6. tentez, tentez et tentez encore

Personne, absolument personne ne réussit sans avoir des échecs.

Même si parfois tu as l’impression de réussir quelque chose du premier coup, n’oublie pas que tu as auparavant acquis certaines capacités pour en arriver là ou tu es aujourd’hui.

Même l’enfant qui apprend une chose naturelle comme « marcher », tombe à de nombreuses reprises avant de pouvoir tenir debout.

Nos facilités d’aujourd’hui viennent de nos apprentissages d’hier.

Donc, comme le dit le cet article du blog « Penser et Agir », tentez, tentez et tentez encore.

Si quelque chose te tient à coeur, essaye et essaye encore et encore.

N’abandonne jamais.

Et n’oublie jamais que tous ceux qui arrivent à faire ce que tu essayes aujourd’hui sont passés eux aussi par la phase d’apprentissage.

7. Avoir un but plus grand que soi

Un petit but ne va pas te motiver. Il ne va pas s’exciter, t’animer.

Un petit objectif ne va pas mobiliser en toi beaucoup de ressources. De plus, si ce petit objectif ne se réalise pas, ce ne sera pas bien grave pour une si petite chose.

Comme le dit cet article sur le blog Lumerys, une première clé de compréhension est que « les personnes courageuses ont un but plus grand qu’elles, un but plus grand qui les dépasse ».

Un petit projet ne va pas stimuler le courage. Or, le courage, comme tout doit s’apprendre. Il doit être cultivé. Les petits projets ne permettent pas cela.

En revanche un grand projet, un projet plus grand que toi va affuter ton courage.

D’abord, tu vas être obligé de le convoquer. Ensuite, tu vas toujours en avoir besoin à côté de toi pour aller vers ce « plus grand ».

Pour que le courage s’active, il faut que « ça en vaille la peine ».

8. Il n’y aura jamais de conditions parfaites

Il n’y a pas de meilleur moment que « ce moment ». Encore une fois, la recherche du perfectionnisme va nous amener à essayer d’attendre le bon moment.

Que toutes les conditions matérielles et psychiques soient réunies pour se lancer.

Comme le dit cet article sur le blog Noovo et moi, « on évite d’attendre d’être prête pour se lancer ».

Parce que sinon, tu vas toujours attendre.

Attention donc à ce que te raconte ton mental. Fie-toi à ta première impression et laisse filer tous les commentaires du mental qui suivront.

Le mental par définition cherche la sécurité. Donc, la nouveauté, c’est bon du tout pour lui.

Le mental va toujours, à travers ses pensées, essayer de « décourager ton courage ».

9. Faire ce qui est juste pour toi

Le courage ne viendra jamais si tu n’es pas aligné avec toi-même. Si tes projets et tes désirs ne viennent pas du coeur.

Comment savoir si ça vient du coeur ?

C’est très simple. Il suffit lorsque tu imagines ton projet ou ton désir de regarder ce que cela te fait dans le corps.

Regarde bien au-delà des peurs : y a-t-il de la joie ou pas ? Souris-tu en imaginant ce que tu souhaites ? Est-ce doux, agréable et surtout, est-ce juste pour toi ?

Bien sûr le mental va intervenir et dire « tu n’es pas capable » ou encore, avec ta situation professionnelle ou familiale, ce n’est pas possible. Ou tu n’as pas d’argent, etc.

Mais ça, tu ne l’écoutes pas, c’est ton mental. Écoute juste ton coeur comme je viens de te l’expliquer.

Car comme le dit cet article du blog « Pêche et Églantine » : avoir du courage « c’est surtout faire ce qui nous semble juste pour nous, en fonction de nos valeurs et de notre personnalité ».

Le courage est une qualité que nous avons tous

Pour terminer, je dirais que le courage est une qualité que nous avons tous.

Plus que de l’inventer, il s’agit de le révéler, de le découvrir.

Comme je l’ai dit au début de cet article, l’enfant qui apprend à marcher ne se pose pas la question du « courage ». Il y va sans question en s’appuyant sur l’aide qu’on veut bien lui donner.

C’est peut-être juste ça le courage. Aller quelque part, suivre l’élan de notre coeur en s’appuyant sur la vie elle-même.

Avec une foi et une confiance que celle-ci est toujours là pour nous soutenir si nous sommes sincères dans notre démarche.

Si tu veux recevoir régulièrement mes conseils, j’envoie chaque jour un e-mail à 9 h.

J’y donne tout un tas de techniques, astuces mais aussi réflexions personnelles dont je ne peux et veux pas forcément parler sur mon blog.

—> Pour t’y inscrire et ne pas manquer l’e-mail de demain, rien de plus simple. Clique sur ce lien.

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

PARTAGER

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Vous pouvez laisser un commentaire :-)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}