fbpx

Les clés du bonheur : les derniers conseils en date

février 22

 février 22

par PVQZ

Les clés du bonheur évoluent comme nous-mêmes et nous évoluons.

Les clés du bonheur, c’est la quête de l’être humain. Être humain qui grandit et évolue en permanence.

Nous sommes de plus en plus conscients. Le progrès n’existe pas que dans le domaine scientifique.

Mais ce progrès est aussi présent dans nos esprits, dans notre façon d’aborder le monde et les difficultés.

Mais aussi dans notre compréhension de la vie. De ce qu’est véritablement la vie. De la manière de l’aborder, de l’appréhender.

Et de la percevoir.

Pourquoi les anciennes clés du bonheur font souffrir ?

Les clés du bonheur sont dans cette évolution.

Une évolution que nous devons reconnaitre entièrement avec ses apparents avantages (c’est cool de grandir) et ses inconvénients (parfois, c’est souffrant de grandir).

Nous sommes plus conscients que nos parents. Et nos enfants eux-mêmes seront plus proches de la vérité que nous.

Nous parents avaient leurs clés du bonheur, nous avons les nôtres et nos enfants auront les leurs.

Le monde avance, expérimente et fait le tri. Il garde ce qui fonctionne pour laisse de côté ce qui ne marche pas.

Bien sûr, toute cette évolution inévitable ne se fait pas sans souffrance ni sans dégât (du moins en apparence).

Et nous en sommes aujourd’hui les témoins.

Mais voilà, même si la souffrance et la misère peuvent parfois nous apparaitre injuste et terribles, cela fait aussi partie de notre évolution.

Une évolution que nous demandons au plus profond de nous. Ce qui se passe donc aujourd’hui dans le monde est comme un appel de la vie à répondre à nos demandes de bonheur, d’amour et de liberté les plus intimes.

Notre entêtement à croire que tout est la faute des autres, que nous sommes les bons et les autres les méchants, nous amène à une vision erronée de la réalité.

Cela nous amène aussi à oublier que nous sommes partie prenante d’un processus global dont nous faisons partie et que nous avons, si nous restons honnêtes vis-à-vis de nous-mêmes demandé.

Voici la demande universelle de l’être humain

Qu’avons-nous au final demandé ?

Le bonheur tout simplement. C’est pour cela que tu lis cet article et que tu recherches les clefs du bonheur.

En d’autres termes, nous recherchons une liberté totale, une paix infinie, une joie sans limites, un amour complet et le sentiment d’expérimenter enfin tout cela, dans notre expérience.

Dans les clés du bonheur, expérimenter cet illimité que nous sommes en est une.

Les anciennes clés du bonheur sont obsolètes

Il n’y a pas si longtemps, la clé principale était de devenir quelqu’un d’exceptionnel. Et pour être exceptionnel, il fallait «réussir ».

Nous voyons encore aujourd’hui beaucoup de « restes » de cette clé. En particulier dans les réseaux sociaux où il apparait encore de bon ton aujourd’hui de montrer que gagner beaucoup d’argent, être célèbre, beau (mais pas toujours intelligent 🙂 était les clés de la réussite.

Et cette même clé de la réussite était celle du bonheur et de la liberté.

Aujourd’hui, nous voyons tous, sans encore vraiment nous l’avouer que cette clé est obsolète.

Plus que cela, elle est irréalisable et produit au contraire l’enchainement et l’escalade vers une performance sans fin nous conduisant à devenir esclaves d’une certaine idée que nous voulons atteindre de nous-mêmes.

Nous vivons alors par les autres, à travers les autres. Les autres deviennent nécessaires à notre bonheur. Le bonheur de ceux qui vivent ainsi dépend de leur notoriété, de leur compte en banque, du nombre de likes sur leur compte Instagram.

Je vous laisse imaginer les dégâts que cela peut causer dans une vie.

Dans les clés du bonheur obsolètes, il y a aussi « une certaine idée du couple ».

Depuis surement des siècles, le couple et la famille étaient l’endroit de la stabilité. Il était normal autrefois que les couples durent tout une vie.

Cela permettait de donner une certaine stabilité à la société en attendant que celle-ci n’évolue un peu plus.

Aujourd’hui nous y sommes. La clé du bonheur « couple », « mariage » ou autre amour éternel » est en train de voler en éclat.

Même là, il n’est plus possible de trouver un bonheur éternel, une paix durable et un amour éternellement comblé.

Il n’y a jamais autant de séparation et de divorces. Aujourd’hui beaucoup d’entre nous vivent plusieurs histoires d’amour.

Les familles se décomposent et se recomposent. Même la famille n’est plus la clé du réconfort et de la stabilité.

Encore un concept qui vole en éclat donc.

Le travail aussi autrefois était une clé du bonheur.

Mais là aussi, ce n’est plus possible. Nos hommes politiques ont beau essayer de nous faire croire que c’est le lieu de l’épanouissement et de la stabilité.

Que le travail est une source d’épanouissement parce qu’il nous fait gagner de l’argent.

Mais nous le savons tous au fond de nous. Il n’en est rien. Cette clé est aujourd’hui pulvérisée. Le travail comme nous le voyons habituellement est devenu une clé du bonheur pratiquement inatteignable.

Comme pour le couple, le travail n’est plus source de stabilité et de continuité. Autrefois cette notion de stabilité, de continuité, de Contrat à Durée Indéterminée nous permettait de nous donner l’illusion d’un peu de tranquillité.

Et aujourd’hui ce qu’il se passe, c’est que cette tranquillité dans le travail (du moins dans l’idée d’un travail qui dure longtemps parfois toute une vie) vole en éclat.

Nous nous bâtons alors pour garder un emploi par peur de ne plus être rien et de ne rien retrouver ensuite que par le réel désir de continuer l’aventure dans notre boulot actuel.

Nous pensons plus à notre statut de CDI ou de fonctionnaire qu’au bonheur que nous pourrions trouver dans cet emploi. Et autre possibilité de travail que nous pourrions trouver, peut-être plus joyeux, si nous quittons notre actuel emploi.

Tout cela est bien normal. Jusqu’à aujourd’hui, les clés du bonheur ont été de répondre à la peur pour limiter les dégâts et préserver un semblant de vie réussi.

Nous faisons tous partie de cette aventure. Ce n’est ni bien ni mal, c’est juste comme cela.

Pourquoi l’argent n’a jamais été et ne sera jamais une clé du bonheur ?

L’argent est aussi un endroit ou nous pensons trouver bonheur et liberté. Souvent, nous parlons de liberté financière comme étant une clé du bonheur.

Qu’est-ce que cela veut dire liberté financière ? Où est le bonheur là-dedans ? Connaissez-vous des gens riches heureux ? Qui est le plus libre entre celui qui possède tout et celui qui ne possède rien ?

Franchement je n’ai pas de réponse. Ce que je sais c’est que je n’ai jamais connu de personne riche plus heureuse que les autres. Et surtout pas par la grâce de leur compte en banque.

L’argent n’est pas une source de bonheur. C’est un amplificateur. Si tu es heureux, cela ira dans le sens de ton bonheur. Et si tu es malheureux, alors l’argent amplifiera ton malheur et tous tes problèmes.

Il en est de même pour ta générosité, ton avarice, ta bienveillance, etc.

Il n’y a donc là non plus aucune porte de sortie vers le bonheur. L’argent ne fait pas partie des clés du bonheur.

Voici le dernier endroit où nous pensions trouver les clés du bonheur

Il y a un dernier endroit où la stabilité est en train de voler en éclat. En particulier dans les pays occidentaux.

Nous étions persuadés d’être tranquilles dans nos pays apparemment démocratiques. Après tout, on peut voter et on a à peu près le droit de dire et de faire ce que l’on veut.

C’était une clé apparemment acquise pour notre bonheur. Mais ces dernières années de crises sanitaires ont montré à quel point même nos institutions étaient fragiles.

Nous nous pensions tranquilles dans nos démocraties. Nous étions même persuadés que plus jamais nos libertés, notre pouvoir d’actions, nos idées ne pouvaient être malmenés.

Mais même là aujourd’hui, nous le voyons, il n’y a pas de tranquillité.

Même cette clé est obsolète et se révèle aujourd’hui comme une illusion.

Courir où pour obtenir les clés du bonheur ?

Il est vraiment important de remarquer aujourd’hui que tous ces endroits après lesquelles nous courrons pour gagner notre tranquillité et notre bonheur nous échappent chaque jour un peu plus.

Nous sommes encore sur la lancée du passé. Nous voulons encore le couple alors, nous allons coute que coute chercher quelqu’un sur les sites de rencontres.

Nous continuons à courir après un CDI ou un statut solide pour consolider notre stabilité financière en pensant que plus rien ne pourra ensuite nous arriver.

Nous continuons d’aller voter encore et encore en pensant qu’un homme politique providentielle (et pas présidentielle 🙂 nous amène un semblant de sécurité et un réconfort pérenne.

Donc, ces clés sont encore actives et nous pouvons continuer de les suivre sur leur lancée, ce n’est pas un problème.

Mais en même temps que vous regardez de ce côté-là, je vous invite à regarder vers l’autre côté.

Et à observer ces clés du bonheur de 21 siècles.

Pas seulement à les observer, mais aussi à les apprivoiser.

Voici les clés du bonheur aux 21 siècles

La clé du bonheur aux 21 siècles est spirituelle. Je t’invite d’ailleurs à lire cet article de Jenna Blooms qui te donne 4 clés pour développer ta spiritualité.

Aujourd’hui, il n’y a pas de stabilité dans la célébrité, dans l’argent, dans le couple, dans la famille, dans la politique, etc.

Aucune de ces choses n’est les clés d’un bonheur stable, durable, complet.

En réalité, toutes ces constatations sont là justement pour nous montrer les clés du bonheur.

Elles nous montrent le chemin. Si les clés du bonheur ne sont dans aucune de ces choses…

Ou alors pouvons-nous regarder pour nous stabiliser ?

Car c’est bien là que le nouveau développement personnel est. C’est la nouvelle ère qui se présente à nous et à nos enfants.

S’il n’y a rien à l’extérieur de stable, c’est en réalité une bonne nouvelle. Parce que si les clés du bonheur étaient à l’extérieur , cela voudrait dire que nous serions toujours à la merci de cet extérieur pour être heureux.

Mais cet extérieur, nous l’avons vu, ne fonctionne pas.

Il n’y a plus qu’un endroit où aller chercher ce calme et cette tranquillité, c’est en nous bien sûr, tu l’avais deviné.

Et c’est une très bonne nouvelle car si les clés du bonheur sont en nous, cela veut dire que nous avons le total pouvoir et la totale maitrise pour construire notre bonheur.

Maintenant le problème, c’est que nous sommes encore sur la lancée de l’ancien monde.

Donc, il va falloir se laisser glisser tranquillement sans trop paniquer. En comprenant que, comme un train lancé à grande vitesse qui vient de couper ses moteurs, il faudra un peu de temps pour que nous cessions de courir à l’extérieur.

Mais maintenant, vous pouvez déjà commencer à aller à l’intérieur de vous.

Comment utiliser cette clé de bonheur ?

En gouttant le plus souvent possible le « calme ». En d’autres termes en cessant de suivre les pensées (toutes les pensées) qui sont dans votre tête.

Ne les écoutez plus et faites confiance au calme qui est tout le temps à l’intérieur de vous.

Alors tu vas me dire «  mais moi, je ne suis pas calme, je suis très agité et j’ai tout le temps des pensées ».

Le calme et le silence sont la stabilité ou tu peux mettre toute ta confiance.

Le calme, c’est comme le silence. Il est toujours là. Le bruit apparait toujours dans le silence. Ce n’est pas parce que le bruit apparait que le silence dans lequel apparait le bruit disparait aussi.

Le silence est la base dans lequel le bruit apparait comme le calme est la base dans laquelle apparait l’agitation.

Je t’invite donc à regarder l’agitation de ton corps et de tes pensées puis à tourner ton attention vers ce calme dans lequel tout cela apparait.

La médiation est bien sur une pratique qui aide beaucoup à cela. Mais tu peux faire aussi cette pratique n’importe quand et n’importe où.

En voiture, aux toilettes, devant la télé, au travail.

Plus souvent tu constateras le calme derrière l’agitation, plus tu quitteras l’ancien monde qui se tournait vers l’extérieur pour vivre cet extérieur à partir de l’intérieur.

Voici cette clé du bonheur. Car en faisant ainsi ton bonheur, ta joie, ta complétude grandira.

Ta réalisation totale et entière est déjà là maintenant car demain n’existera jamais.

Si tu veux suivre ce chemin avec moi, je t’invite à t’inscrire à mes E-mails Privés Quotidien en cliquant sur ce lien.

Un e-mail que j’écris la plupart du temps la veille pour le lendemain et que j’envoie chaque matin à 9 h 00.

Pour ne pas manquer l’e-mail de demain, inscris-toi maintenant ici.

Laurent Macha

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

PARTAGER

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Vous pouvez laisser un commentaire :-)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}