Ne pas les nourrir ses pensées négatives, cela signifie en nourrir d’autres plus belles ?

septembre 23

 septembre 23

par LMSB

Dans cet article, je vais vous allez apprendre comment faire vis-à-vis de vos pensées négatives et découvrir qui vous êtes en réalité.

pensées qui suis-jeNe pas les nourrir ses pensées négatives, cela signifie en nourrir d’autres plus belles ?

C’est une possibilité, mais pratiquer la cela reste un pansement tu vois ?

La bonne voie, me semble-t-il, est d’avoir la bonne attitude envers nos pensées.

Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, elles ne sont que des pensées c’est-à-dire un courant électrique dans notre cerveau.

En ayant une saine distance vis-à-vis de ces impulsions électriques, on ne leur donne pas plus d’importance que ce qu’elles sont réellement : des impulsions électriques.

qui suis-je vraiment ?Ces pensées sont donc une illusion, une interprétation, un jugement temporaire d’une situation qui n’est jamais objectif.

Nous serons d’accord qu’il n’est pas bon de s’attacher à des pensées négatives ou désagréables. Il est facile de comprendre que nous devons prendre du recul et de ne pas leur donner plus de pouvoir qu’elles n’en ont réellement.

En revanche, nous serions plus tentés de nous attacher à des pensées positives. Mais il faut se rappeler qu’une pensée est impermanente et que donc à un moment ou à un autre, elle va disparaitre ou se transformer. S’attacher à une pensée positive, trop y croire, trop être dedans, c’est prendre le risque de chuter lorsque cette pensée aura disparu. Et ce sera donc à nouveau la souffrance.

Et de toute manière, pensées positives ou pas, cela reste juste une pensée qui n’a aucun réel pouvoir.

Le secret est donc l’équanimité c’est à dire avoir la même attitude dans tous les cas à savoir une saine distance, vis-à-vis de toutes les pensées qu’elles soient positives ou négatives.

Nous assistons au défilé de nos pensées, mais nous savons que nous ne sommes pas ces pensées.

Alors qui sommes-nous ?
Sommes nous nos pensées ?

Il y a ces pensées auxqqui suis-je vraiment ?uelles la plupart du temps nous nous identifions. Nous pensons « je suis nul » et nous croyons être nuls.

Et puis il y a celui qui constate ces pensées, celui qui les voit, celui qui les observe en silence, c’est à dire vous. Avant même la pensée, avant même le premier mot d’une pensée, il y a l’observateur, celui qui regarde la pensée exister.

Faites en l’expérience maintenant.

Faites-en l’expérience, faite le calme autour de vous et dite « je suis » et constatez qu’avant même cette courte phrase, avant même le « je », il y a vous, en silence, sans mot et sans pensée.

C’est là, en cet instant que vous êtes.

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Comment sortir d’une crise et vivre le bonheur ?
Comment vivre l’abondance en faisant le ménage ?
Comment trouver le meilleur conseil pour soi (et pour les autres) ?

Cliquez ICI pour commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Comment faire lorsque lidentification passee a eu une repercution enorme sur notre champs denergie et quon se sent mal dans notre corps

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

PARTAGER