Tout va bien : la méthode pour se sentir bien.

mai 7

 mai 7

par PVQZ

Tout va bien ? Pas si sûr. Je te propose aujourd’hui une méthode étonnante pour te sentir bien.

Les temps sont difficiles et il faut le reconnaitre, ce n’est pas forcément facile de ne pas se laisser infecter par le virus de la morosité.

Tout va bien, non. Un virus a envahi nos vies.

Ce virus-là est tout aussi impactant et dévastateur. Mais personne n’en parle vraiment. Enfin, tout le monde en parle, mais il n’y a pas réellement de mesure prise pour arrêter sa progression.

Je me plais à imaginer une campagne nationale sur la positivité, le bien-être et la joie de vivre. Mais hélas, c’est totalement l’inverse que l’on nous sert.

Donc, pas de campagne de la positivité, mais en plus, il faut se taper une campagne de la morosité dans tous les médias.

Il va donc falloir se débrouiller tout seul pour se sentir bien.

Et c’est peut-être pas plus mal. Déjà, si toi et moi et tous ceux qui me lisent nous acceptons de voir les choses autrement, ça va nous aider et aider notre entourage.

Mais il n’y a pas que toi et moi. Des millions de personnes se réveillent et changent de camps. C’est la bonne nouvelle. (Bonne nouvelle, alors tout va bien 🙂

Michael Ferrari dit sur son site et dans cet article : changer est facile et instantané, ce qui est long c’est le processus avant.

Il est donc important de connaitre les mécanismes pour aller plus vite. Sans se précipiter. Tel un garagiste qui connait bien son moteur, mais qui le démonte méticuleusement.

Ce qui compte maintenant si tu veux te sentir bien, c’est toi. Car tu ne pourras changer le monde si toi même tu ne changes pas. Si toi même tu attends que les autres changent en premier.

Quelqu’un d’heureux peut changer le monde.
Quelqu’un de malheureux, c’est plus difficile.

Il peut même faire des dégâts. Donc, ce qui nous intéresse en premier, c’est toi. Toi qui veux te sentir bien.

Tout va bien, car toi seul comptes si tu veux que l’univers compte.

Comment faire pour te sentir bien et que tout aille pour le mieux ?

Disons-nous que tout va bien. Tout simplement. Tu vas me répondre que non, pour toi, tout va mal. Et tu auras raison.

Mais ce que tu veux, c’est ressentir que tout va bien n’est-ce pas ? Ok, ne t’inquiète pas, je ne vais pas te sortir un truc impossible à faire.

Je vais d’abord te proposer autre chose.

La suite va te plaire.

Je sais que ce n’est pas du tout facile de se dire que tout va bien quand ton corps et tes émotions t’amènent ailleurs. Quand la frustration, la colère, la peur ou la tristesse te trainent de force dans leur sillage.

Alors, crie-le.

Oui, tu en as marre ! Marre d’être enfermé, marre de ce virus, marre des politiques, marre d’être seul, marre de ne servir à rien, marre de ne pas trouver de sens à ta vie, marre de ne pas avoir d’argent, marre de ne pas te sentir totalement tranquille et heureux, etc.

Bon, tout ça, ce sont des exemples pour te sentir bien.

Tu n’es pas obligé de tout prendre.

Quand tout va mal, ou plutôt, si tu as un fort désir que tout aille pour le mieux et te sentir bien malgré tous les problèmes et les difficultés :

Crie ton désespoir avec toute la force et l’énergie de ce désespoir. Inutile de se mentir et de se faire croire autre chose. Inutile de se faire croire que tout va bien.

Le dire clairement, mettre des mots dessus, ça fait du bien. Et cela t’aligne avec ta vibration.

Donc, non, ça ne va pas.

Et alors, quoi ?
Tu veux quoi ?

Tu veux bouger et voir du monde, tu veux te sentir utile, tu veux rencontrer l’amour de ta vie, tu veux gagner de l’argent, tu veux voyager et voir de beaux paysages, tu veux faire la fête, tu veux rencontrer des personnes intéressantes, tu veux changer de boulot, tu veux qu’on te laisse tranquille, tu veux que ta colère, ta tristesse et tes peurs te laissent tranquille et tu veux tout simplement vivre ta vie et profiter de ce monde tranquillement et arrêter de te poser des questions qui te tartine la tête.

Ben voilà, c’est dit.

Du coup, tout va bien ?

Tu as évoqué ton ras-le-bol et ce que tu veux.

Tu veux te sentir bien au bout du compte.
Et tu as des désirs pour cela.

Tu n’es pas obligé de faire ça dans le calme.
Tu n’es pas obligé de faire ça en méditant.

Pousse ta colère, pique ta crise. Affirme-toi, impose-toi à la vie. Impose-toi au mental et pose tes revendications.

Et maintenant, peut-on le dire ?

Peut-on semer la graine de ce que l’on voudrait vivre ?

Maintenant que nous avons évoqué de quoi nous en avions marre et ce que nous voulions expérimenter, peut-on le dire ? Tout va bien.

Tu peux le dire. Oui, c’est ce que tu veux : tout va bien !!!

Tu peux même le dire avec colère, avec hargne. Ou tranquillement dans la confiance. Peu importe pourvu que ce « tout va bien » soit vivant.

Répète-le. Le plus souvent possible, toute la journée.

100, 200, 300 fois par jour. Ça peut paraître beaucoup, mais tu sais, tu dis des choses négatives sur toi et ta vie bien plus souvent que cela dans une seule journée.

Donc, répète encore et encore toute la journée : Tout va bien.

Et si ça ne passe pas, pique à nouveau ta colère. Et reviens à « tout va bien ».

Fais cela toute la journée et ce soir dis-moi comment tu te sens. Je te souhaite un bon dimanche, et rappelle-toi…

Tout va bien

À demain,
Laurent

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Cliquez ICI pour commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

PARTAGER