Se libérer du stress et de la matière.

mai 4

 mai 4

par PVQZ

Le stress est le principal obstacle au bonheur, c’est le stress. Se libérer du stress, c’est comprendre le mécanisme du stress.

Se libérer du stress en tant qu’énergie.

Chaque fois que tu réagis, tu puises dans un champ d’énergie invisible entourant ton corps. Cela crée une émotion.
Cette émotion créée dans ton corps des substances chimiques.

Alors le champ d’énergie vitale émis par ton corps diminue un peu.

Tu sais, tu as déjà ressenti cela. Quelque chose arrive, et crée une forte émotion en toi.Tu te sens d’un seul coup totalement vidé.

Tu vas alors pomper l’énergie de ton corps puis aller chercher dans tes réserves. Et même pomper l’énergie tout autour de ton corps.

Ne plus lutter pour se libérer du stress.

Au début, tu pourras résister aux évènements.

Mais plus tu résisteras, plus ton énergie en toi et autour de toi diminuera. Tu finiras par ne plus avoir d’énergie vitale pour te repérer. Plus d’énergie pour te libérer du stress.

La réalité de tout cela, c’est que tu te sens plus « matière » que « énergie ». Tu fais rentrer toute l’énergie dans la matière. Quand tu es dirigé par les hormones du stress, ce qui représente 70 % du temps pour la plupart des gens, tu forces les résultats.

J’entends par « forcer », contrôler. Tu veux contrôler les résultats. Tu veux modifier, prédire l’avenir. Avoir la main sur tout.

Vouloir se libérer du stress est contre-productif.

Pour te libérer du stress, tu mets beaucoup d’énergie dans la lutte en essayant de changer la matière.

C’est à dire, les choses, les évènements, les gens et les pensées. À force de vouloir forcer les choses de vouloir les contrôler, tu finis par vider toutes tes batteries. Tu n’es que dans la matière et tu en oublies le cœur et l’amour.

Or, c’est bien le cœur et l’amour que tu veux n’est-ce pas ?

Tu peux forcer autant que tu veux, mais cela va te rendre malade. Tu finiras certes par obtenir des résultats. Au prix d’une grande énergie.

Et aussi pour très peu de temps. Et ce « peu de résultats » que tu obtiendras, sera transitoire.

—> Se libérer du stress et de la matière : les emails Quotidiens et privés de Laurent Macha.

Le secret : lâcher la matière.

Quand tu lâches la matière, tu lâches prise. Tu commences à ouvrir ton cœur et ressentir une émotion élevée, le cœur commence à battre de manière plus cohérente et commence à produire un champ magnétique mesurable large de deux à 3 m.

Cela peut être mesuré avec des appareils spécialisés. C’est une fréquence haute de l’énergie et toutes ces fréquences transportent de l’information. Donc, maintenant, quand la personne connecte son intention, sa pensée sur cette fréquence, si cette émotion est élevée, il est logique que cette pensée ne puisse être portée que par une émotion égale à cette émotion élevée.

En d’autres termes, tu ne peux pas te sentir nul en pensant à l’abondance.Ce qui est important c’est de ne pas rester dans le mental. De ne pas penser au temps que ça va prendre. De ne pas penser à si ce que je fais est bien ou mal. De ne pas se raconter encore une fois des histoires.

Se libérer du stress, c’est ne plus croire en notre histoire.

Croire nos histoires, nos scénarios, cela veut dire que l’on reste toujours dans le temps et dans l’analyse. Avoir des pensées positives avec une émotion positive élevée créée dans la matière. L’inverse est aussi vrai.

Des pensées négatives avec des émotions négatives fortes vont aussi créer dans la matière. À toi de voir ce que tu veux cultiver. Les émotions et les pensées du cœur ou celles du stress et de la matière.

Pour te libérer du stress, il faut comprendre ceci : plus tu vis dans le stress, plus tu es matérialiste. Plus tu vis avec tes sens, plus tu es un objet dans l’espace et le temps.

Se libérer du stress, c’est enlever un obstacle au bonheur. Pour en savoir plus, tu peux lire cet article sur le site relation.net.

On utilise normalement nos sens en contexte de survie.

Lorsque’il y a un danger immédiat. Dans la crise sanitaire du covid 19, le danger existe. Mais il existe aussi lorsque tu traverses une route.

Mais il n’est pas immédiat. Pourtant, nous nous croyons réellement en danger. Et nous produisons beaucoup de stress. Le stress t’amène dans la matière. Dans l’espace et le temps.

Si un instant, tu te détaches des objets et des personnes, que tu les vois plus comme quelque chose de séparé, mais comme faisant partie de toi, alors, tu te connectes à une autre dimension sans forme.

Un espace qui contient tout le matériel, toutes les personnes, tous les objets. Tu te connectes ainsi à un champ unifié de connectivité interne qui régit tout ce qui est matériel. Tu vas commencer à sentir la conscience de tout le monde, de tout, partout et à chaque fois.

Il n’est pas difficile aujourd’hui pour les humains de voir que ce monde va bien au-delà de la matière. Il y a 20 ans, c’était bien plus compliqué de parler de cela.

Nous sommes ici pour expérimenter la matière.

Nous devons aimer la matière. Mais ce que nous devons apprendre pour nous libérer du stress, c’est que nous ne sommes pas cette matière.

Nous croyons que nous sommes de petits êtres finis et limités. Nous nous croyons faits de chairs et d’os incapables de nous sortir des marasmes dans lesquelles nous croyons nous mettre en permanence…

Tant que nous croyons cela, nous n’avons pratiquement aucune chance de nous en sortir de manière profonde et durable.

La science aujourd’hui explique, mesure et montre la vérité de qui nous sommes. Ton stress est juste là pour te rappeler que tu n’es pas la matière.

Pour te libérer du stress, prends le recul, lâche, regarde de haut, de loin, détends-toi, médite, et vois. Accueil ce qui est déjà accueilli. C’est-à-dire, vois ce vide, cet espace, cette conscience en train d’accueillir tout ce qui se déroule en toi et autour de toi.

C’est ainsi que tu libéreras. Et crois-moi, plus tu feras cela, loin du contrôle de la matière, et plus tu te libéreras rapidement et profondément.

Pour continuer l’aventure avec moi et suivre mes enseignements aux quotidiens, abonne-toi maintenant pour ne pas manquer l’email de demain matin 9 h en cliquant sur ce lien.

Laurent Macha

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Cliquez ICI pour commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

PARTAGER