3 étapes pour prendre le temps d’être heureux

août 31

 août 31

par PVQZ

Prendre le temps. Plus c’est long, plus c’est bon.

Plus c’est long, plus c’est bon, je le concède, ce titre d’article est un peu racoleur. Mais il m’amuse beaucoup. Et surtout il a un sens que je vais t’expliquer maintenant. Car savoir prendre le temps juste dans la vie est une des principales clefs du bonheur.

Je vais aussi te donner 3 étapes indispensables pour te libérer de la souffrance.

S’il y a une chose que j’ai bien comprise sur mon chemin, c’est qu’il faut, dans notre monde matériel, un certain temps pour que les choses que nous souhaitons voir s’accomplir s’accomplissent.

Mais qui dit « du temps », ne veut pas forcément dire « beaucoup de temps ».

Prendre le temps, c’est long

Ainsi, beaucoup de personnes m’écrivent et me disent :

Le chemin est long…
Il va me falloir du temps pour accepter…


Cela prend du temps pour évoluer, grandir, s’éveiller…
Il faut du temps pour oublier, digérer, passer à autre chose…

Oui, mais non.

En réalité, il ne faut pas plus de temps que le temps nécessaire. Prendre le temps, c’est juste donner un espace à une possibilité de se réaliser.

Je m’explique.

Si tu plantes la graine d’une rose (d’un rosier en réalité), la rose ne va pas apparaitre instantanément.

Elle va suivre les règles de la vie.


Elle aura besoin d’un temps donné pour faire apparaitre dans un premier temps un bourgeon.

Puis la rose.

Elle aura aussi besoin de certaines causes et conditions (température, eau, etc.) pour que la rose éclore un beau jour.

La graine n’a pas besoin ni de moins de temps ni de plus de temps pour être la promesse qu’elle contient.

Prendre le temps d’une rose

Tout le potentiel de la rose est dans la graine. Il faut juste des causes et des conditions dans un temps donné et précis pour que ce potentiel s’épanouisse.

Nous, les humains, nous sommes pareils.

Pour atteindre le bonheur, l’amour plein et véritable, il nous faut mettre en place les causes et les conditions de ce désir.

Il nous faut aussi respecter un certain temps. Mais pas plus de temps que nécessaire.

Donc…

Croire et vouloir régler tous ses problèmes en un claquement de doigts sans rien faire ni changer dans sa vie est une illusion.

Si tu ne changes pas les causes et conditions de ta vie…

Ta manière de penser…

De gérer tes émotions…

Ta manière de faire…

Rien ne va changer pour toi.
En tout cas, pas en mieux.

D’un autre côté, penser qu’il faut très longtemps pour se libérer et vivre une vie heureuse et épanouie…

Dire que « cela va être long et fastidieux », c’est te programmer une vie ou tu vas remettre ton bonheur à dans longtemps (donc jamais)…

Mais c’est aussi te programmer une vie qui va être difficile.

Prendre le temps, c’est remettre le bonheur à plus tard ?

Pas génial tout ça non ? Voici d’ailleurs dans cet article, 8 excuses que tout le monde (ou presque) se donne pour remettre le bonheur à plus tard sur le blog « Les bottines rouges ».

Alors que faut-il « faire » ?

Prenons le temps de comprendre.

Il faut enlever les mauvaises herbes et semer de magnifiques graines et faire ce qu’il faut pour qu’elles poussent.

Laisser le temps nécessaire (ni plus ni moins) pour les voir éclore.

Tu veux de l’amour, sème de l’amour.
À commencer par en semer pour toi.

Et goutte ce temps d’attente. Parce que pendant tout ce temps d’attente, tu vas continuer.

Tu vas semer encore et encore de belles graines.

Au fil du temps, tu vas commencer à récolter de magnifiques fleurs.

Et ce qui est magnifique, c’est que la récolte est aussi agréable que de semer. Prendre le temps juste de voir les choses s’accomplir et se révéler devient alors ta nouvelle nature.

Il faut que tu sortes de l’urgence. Il faut ralentir et instaurer un temps juste pour te refaire une santé mentale, émotionnelle et spirituelle.

C’est le secret de ta « sortie de crise » définitive.

C’est le secret du bonheur. Sans ce temps juste et salvateur, il n’y a pas de salut.

Sortir de l’urgence et poser ses valises vont te permettre de profiter du voyage. Et ce voyage est très agréable parce que les découvertes sur soi-même sont fantastiques.

D’où mon titre, plus c’est long, plus c’est bon pour prendre le temps.

Tu iras beaucoup plus vite dans la réalisation de ton bonheur en acceptant de prendre le temps (juste celui qui est nécessaire) pour accomplir ce que tu veux accomplir.

Et pas en essayant de te fuir coute que coute pour échapper le plus vite possible à la souffrance.

Parce que faire cela est le meilleur moyen de faire durer et amplifier cette souffrance.

Trois étapes que tu dois franchir :

  1. La première chose que tu dois faire, c’est de te détendre. Par le biais de relaxation, de méditation.

Tu dois te réapproprier ton corps et ton esprit.


Prendre le temps de le redécouvrir.
Et apprendre à le détendre et à le comprendre pour moins souffrir.

  1. La deuxième chose, c’est justement de te libérer de ta souffrance (de tes émotions).


Te libérer vraiment de manière définitive. (Pas la mettre sous le tapis). C’est-à-dire en cessant de la fuir et en allant t’y confronter.

Comment ? En apprenant à laisser tes émotions se dissoudre.

Les émotions sont là pour que le corps remette à niveau après un choc.

Laisse-le faire son travail et tu te libèreras plus vite que tu ne le crois de tes souffrances.

  1. Enfin, troisièmement, tu dois aller à la rencontre de toi-même.

Pas celui que tu crois être.
Pas celui qui souffre.

Non, c’est bien plus beau et puissant que cela en réalité.
Mais tu ne peux pas le découvrir sans les deux premières étapes.

Il faut ces causes et conditions.
Il faut ce temps.

Et ce temps est bon, agréable et même formidable.

Parce qu’on se détend dans un premier temps.

Puis on se libère dans un second temps.

Enfin, on se découvre et on se crée un monde à notre image.

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Cliquez ICI pour commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

PARTAGER