À quoi servent les émotions, quelle est leur utilité ?

mars 31

 mars 31

par PVQZ

À quoi servent les émotions et quels sont leurs buts ? Pourquoi nous pouvons tant les aimer que les détester ? Comment peut-on « gérer » nos émotions ?

Pourquoi sont-elles là ?

À quoi servent les émotions : le but principal

Le but de l’émotion (lorsqu’elle est souffrance) est de te montrer là où le bât blesse. Tu peux bien essayer de la remplacer par une autre, mais ça ne marche pas vraiment. Car en réalité tu vas juste la camoufler.

Et quand l’émotion est très forte, c’est en réalité impossible. Il n’y a véritablement qu’une solution : l’accueillir.

C’est-à-dire aller dedans.

Le but de l’émotion et la manière de l’utiliser c’est d’aller dedans.

Comme l’explique cet article, sur le blog « école et bien-être », une émotion est détectée dans le cerveau après 100 millisecondes, mais nous en prenons conscience qu’une demi-seconde plus tard.

Elle est comme un réflexe qui peut être perçu comme agréable ou désagréable.

En règle générale, les humains que nous sommes, voyons nos émotions négatives comme nos ennemies.

Et les émotions positives comme nos amis.

La mauvaise façon de gérer ses émotions.

Pour savoir à quoi servent les émotions, il faut d’abord constater comment nous les abordons la plupart du temps.

Nous passons donc le plus clair de notre temps à chasser les émotions négatives et à courir après les émotions positives.

Et cela demande beaucoup d’énergie. C’est très fatigant n’est-ce pas ? C’est pour cela que nous sommes tout le temps épuisé et stressé.

Car c’est un travail à plein temps. C’est même deux boulots à plein temps :

1/ Chasser les émotions négatives
2/ Trouver des émotions positives.

À quoi servent les émotions : elles sont toutes nos amies.

Ce que je vais te montrer maintenant, c’est que les émotions (négatives comme positives) sont toutes les deux tes amis comme tes ennemies.

Elles sont tes amies parce que, comme je l’ai dit plus haut, elles te montrent l’endroit où ça fait mal.

C’est à dire l’endroit où tu penses quelque chose de toi qui est faux.
L’endroit où tu manques d’amour pour toi.

En ce sens, une émotion négative est une amie qui vient t’aider et te dire de t’aimer.

Bien sûr, il y a le côté désagréable de l’émotion.

Mais ce côté désagréable est en fait accentué par le fait que tu refuses l’émotion.

Que tu la repousses.
Que tu l’empêches de s’exprimer.

Alors, elle résiste encore plus et elle se manifeste encore plus fortement et douloureusement. Mais si tu l’accueilles pour ce qu’elle est, un message d’un ami qui te montre le chemin, alors, elle pourra s’exprimer.

Tu pourras l’écouter.
Et elle partira d’elle-même sans aucun dégât.

Attention aux fausses amies : les émotions dites positives

De la même manière, une émotion positive en apparence amicale et agréable peut rapidement devenir ton ennemie.

Elle peut rapidement se transformer en émotion négative.

Pourquoi ?

Parce qu’une émotion positive agréable va nous amener à vouloir faire en sorte qu’elle se reproduise de la même manière le plus souvent possible.

Or, c’est impossible pour deux raisons :

D’abord, parce qu’une expérience ou une situation ne reproduira jamais exactement la même émotion positive.

Surtout, s’il y a beaucoup d’attente en ce sens.

Ensuite parce que cela va créer une sorte d’addiction à l’émotion positive.
Et une addiction, c’est de la souffrance.

Ce n’est pas les situations qui créent le bien-être ou le mal-être.

C’est notre attitude.

À quoi servent les émotions : apprenons à nous observer

  • Sommes-nous dans l’attente ?
  • Sommes-nous en manque ?
  • Sommes-nous détachés ?
  • Sommes-nous ouverts et sans attente ?

À quoi servent les émotions : l’émotion positive peut devenir ta pire ennemie si tu en deviens accrocs.

Après une émotion positive, il arrive que nous ayons une descente. Un down.
La déception qu’elle s’arrête. Nous ne comprenons pas qu’elle ne continue pas plus longtemps.

Il peut alors se manifester le manque et la course à la reproduction de cette émotion. Mais le mal est alors déjà fait. Et c’est l’inverse qui va se passer.

De l’émotion négative va se mettre en place et se nourrir d’elle-même. Cette émotion négative doit alors être vue pour ce qu’elle est.

C’est-à-dire…

Un message pour te remettre sur la voie de la paix, de la compréhension de ce que sont le véritable bonheur et la véritable liberté.

Un message pour te mettre sur l’amour de toi-même.

Si tu ne vois pas les choses ainsi et que tu résistes à cette émotion, à ce qui est, alors tu vas te positionner en victime.

Et souffrir.

Tu vas résister, entretenir et même alimenter cette émotion négative.

Cela peut durer des années comme cela si tu ne comprends pas ce que j’explique ici.

Mais il y a une bonne nouvelle.

La solution : changer de perception

Si tu changes de perception comme je te le propose, tu peux très rapidement changer ton état émotionnel.

Et par la même, devenir plus libre. À quoi servent les émotions ? Bien utilisée, une émotion te permet de retrouver ta liberté.

Tu peux très rapidement dénouer tous ces nœuds émotionnels.
Même ceux qui sont anciens.

En réalité, comme j’aime à le dire, tu n’es souvent qu’à une pensée de ta libération.

Et ici je te donne une des clefs principales.

Si tu souhaites être accompagné dans cette démarche mes emails Privés Quotidiens.

En prime, tu auras un coaching gratuit.

À demain,
Laurent

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Cliquez ICI pour commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

PARTAGER