Comment apprendre à gouter le bonheur

septembre 16

 septembre 16

par PVQZ

Pour pouvoir profiter du bonheur, il faut apprendre à gouter le bonheur. Le problème, c’est que notre société nous apprend plutôt à gouter les problèmes. Pire elle nous apprend à en créer.

Gouter le bonheur ou s’habituer à la souffrance.

Ne pas s’habituer à la souffrance est une des sources du bonheur. Voici d’ailleurs un petit article sur le sujet qui pourrait t’intéresser.

Le piège c’est de s’habituer à la souffrance. Et certaines personnes ont du mal à accepter le bonheur. A gouter le bonheur.

Ce qui fait que quand quelque chose de bien se passe dans leur vie, elle ne le garde pas et le saborde. Certaines personnes ont besoin de se nourrir de problèmes, de conflits, de colères et de drames.

Pourquoi ?

Pas parce qu’elles sont mauvaises ou qu’elles le veulent vraiment. Mais parce qu’elles sont accrocs à tout ça. Elles se sont habituées à la souffrance.

C’est devenu leur quotidien. Elles s’y sont habituées. Du coup, ça les rassure. Parce que c’est ce qu’elles connaissent le mieux.

Goutter le bonheur est une saveur inconnue.

Par contre, gouter le bonheur, c’est l’inconnu. Ce n’est pas vraiment normal. Elles pensent même qu’elles n’y ont pas droit.

Donc, si tu es une personne qui est « un peu » comme ça « accrochée à la souffrance », observes toi et mets en lumière cette addiction.

Cette prise de conscience va commencer à te libérer. Mais tu peux aller plus loin et plus vite.

Commence à t’habituer au parfum du bonheur.

Peut-être ne le vois-tu pas, mais il y a forcément des moments de ta journée ou tu pourrais apprécier ce qu’il se passe dans ta vie.

Tu regardes un bon film ? Pourrais-tu gouter à ce bonheur ? (sans rajouter, « oui, mais je suis seul à regarder ce film, je suis si triste… »)

Tiens, justement, tu es seul…

Pourrais-tu goutter au côté intéressant de cette solitude ? Après tout, il y a forcément des avantages.

Plus simplement, un joli tableau, une jolie musique, un beau paysage, une belle fleur, une douce brise, pourrais-tu y voir quelques parfums du bonheur pour t’en imprégner ?

Se libérer de la souffrance pour goûter au bonheur.

Se libérer de la souffrance à deux problèmes :

1 – Se débarrasser de ses émotions et pensées négatives

2 – Se sentir légitime au bonheur et avoir le courage et la capacité de l’apprécier sans en avoir peur.

Goutter le parfum du bonheur va t’aider à te libérer plus facilement de la souffrance.

Ne t’inquiète pas, si tu goutes la solitude, cela ne va pas t’habituer à être seul.

Cela va juste t’habituer au bonheur. Et du coup, le jour où tu rencontreras quelqu’un, tu gouteras ce bonheur sans peur et donc sans risque de le détruire.

Bien à toi,
Laurent

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Cliquez ICI pour commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

PARTAGER