fbpx

Comment se défaire des mauvaises habitudes ?

juin 21

 juin 21

par PVQZ

Se défaire des mauvaises habitudes pour ne plus être malheureux.

Se défaire des mauvaises habitudes, c’est choisir d’arrêter de faire ce qui nous rend malheureux.

En regardant bien ta vie, tu constates à quel point nombre d’activités que tu fais dans ta journée ne te rendent pas heureux.

C’est même pire. Ces activités sont la plupart du temps destructrices et te réduisent en esclavage.

Nous passons plus souvent la plupart de notre temps à faire des choses qui nous rendent malheureux et qui nous détruisent plutôt qu’à faire des choses qui nous rendent heureux et qui nous amènent à devenir plus grands et meilleurs.

Le pire c’est que la plupart du temps, ces activités néfastes nous les faisons automatiquement. Sans même nous en rendre compte. Nous y sommes accros même si nous savons qu’elles nous détruisent.

Ce sont de mauvaises habitudes dont nous devons apprendre à nous défaire si nous voulons évoluer matériellement, intellectuellement et spirituellement.

Qu’entendons-nous par « mauvaises habitudes » ?

Les mauvaises habitudes les plus connues sont bien sûr, fumer, boire de l’alcool ou trop de café.

Cela peut aussi être « conduire trop vite », se mettre trop facilement en colère, etc. Petite parenthèse, je te conseille cet article du site Penser-Changer.

Bref, tout un tas d’habitudes dont tu as plus ou moins conscience mais qui te paraissent facilement identifiables.

Et puis, il y a les autres mauvaises habitudes

Elles sont plus subtiles dans le sens ou tu ne vois pas que tu les pratiques au détriment d’autres activités que tu trouves pourtant hyper importantes pour ta vie.

Peut-être que parfois, tu trouves que tu perds ton temps à te rendre bien malheureux.

Et que ce temps perdu n’est du coup pas utilisé pour ton bonheur.

Regarde avec moi ces questions et essaye d’y répondre sincèrement (sinon, ça ne marche pas).

Qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ?

Et fais-tu ce que tu aimes faire ?

Fais-tu passer dans ta vie les choses que tu n’aimes pas avant les choses que tu aimes ?

Tu vas être surpris de ta réponse.

Aimes-tu passer du temps avec tes amis ?

Aimes-tu passer du temps sur les réseaux sociaux ?

Passes-tu plus de temps avec tes amis ou les réseaux sociaux ?

Qu’est-ce qui est important et qui compte à ton cœur ?

Les réponses à ces questions sur les bonnes ou mauvaises habitudes qui nous semblent primordiales sont évidentes

Nous allons tous mettre en premier « la famille », « les enfants », « les amis »…

Ou certains autres objectifs importants pour nous comme « voyager », « créer un projet professionnel », etc.

Pourtant, il faut se rendre à l’évidence.

Tu conviendras que la plupart du temps, ce n’est pas ce qui se passe dans notre vie.

La plupart des gens choisissent (souvent malgré eux et justement par habitudes) de scroller plusieurs heures par jour sur les réseaux sociaux plutôt que de passer du temps en famille.

D’autres dévorent des séries sur Netflix au lieu d’aller rendre visite à leurs amis.

Ce n’est pas de ta faute si tu as ces mauvaises habitudes

Le monde, petit à petit s’est construit ainsi. Il ne s’agit pas de ne plus aller sur les réseaux ou regarder des séries.

Il s’agit de comprendre ce que l’on fait et pour quoi ça se fait. Je me surprends parfois à vouloir regarder un film pour me vider la tête.

Et pourquoi pas d’ailleurs tant que cela n’est pas une addiction ou un mode de vie.

Mais ce que je constate, c’est que de plus en plus nous consommons du « vidage de tête » plutôt que de l’art ou même un divertissement à partager ensemble.

Ce qui m’attriste le plus, et peut-être toi aussi

C’est que j’ai la désagréable sensation que tout est fait dans notre société pour nous éloigner les uns des autres. Comme si le monde était organisé pour nous apprendre ces mauvaises habitudes qui nous séparent.

Pour nous retenir d’aller vers les autres.

La crise sanitaire ducovid 19 a d’ailleurs encore accentué cela.

Des ingénieurs payés rubis sur l’ongle créent des algorithmes pour que tu deviennes accroc à des activités qui ne produisent rien, ne crées rien, n’amènes aucun véritable bonheur, aucune évolution à l’être humain.

Au contraire. Ces algorithmes te rendent encore plus dépendant et stupide.

Et ces mauvaises habitudes-là, cette drogue-là, cette manipulation-là ne sont pas punies par la loi.

Tous les jours, nous sommes happés à remplir nos vies de choses futiles et complètement inutiles dans une vie.

Alors mon invitation du jour, ce n’est pas de tout changer aujourd’hui.

Ce n’est pas de te forcer à ne plus aller sur les réseaux sociaux ou regarder des séries.

C’est plutôt de prendre conscience de cela et de faire ce que tu fais en conscience.

Mais sans culpabiliser ni juger.

Au contraire.

Ma proposition aujourd’hui

Soit donc conscient de ce que tu fais. Je le répète, sans culpabiliser et sans juger. Tu le fais, c’est là. Tu n’as pas pour le moment le pouvoir d’enlever ces mauvaises habitudes.

Car pour le moment, tu es une victime d’un système. Donc prends-le de cette manière.

Ce que tu peux faire par contre, c’est être pleinement conscient de cette réalité et arrêter de te raconter des histoires.

À partir du moment où tu deviens conscient, tu n’es plus victime. Tu prends la place du créateur de cette vie.

Félicite-toi d’être conscient de ce que tu fais, même si ce que tu fais est futile.

Donc, n’arrête rien. Mais par contre, invite d’autres activités dans ta vie.

Celles qui comptent pour toi. Elles prendront petit à petit la place des réseaux sociaux et autres mauvaises habitudes destructrices.

Cela va se passer sans que tu ne t’en rendes compte.

Je crois plus aux changements en douceur. Tu sais ces changements dont on ne se rend compte que plus tard en se disant « tiens, mais, c’est vrai, je ne fais plus ceci ou cela ».

Les changements brutaux peuvent fonctionner un temps. Mais c’est comme couper l’herbe en surface. Au début, c’est joli et c’est beau.

Hélas, l’herbe finit par repousser.

Il faut prendre le temps de préparer le terrain et de laisser les nouvelles choses s’installer en profondeur.

J’espère que cet article t’aura aidé à prendre conscience de cette réalité.

Qu’il va te permettre grâce à ta conscience de changer ta vie et tes mauvaises habitudes.

Si tu veux continuer le chemin avec moi et affuter ton regard sur le monde et la conscience que tu es, inscris-toi à mes EPQ : E-mails – Privés – Quotidiens

Il suffit de remplir le formulaire sur cette page.

J’envoie tous les jours un e-mail à 9 h.

Donc, je t’attends demain à 9 h.

Bien à toi,

Laurent Macha

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

PARTAGER

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Vous pouvez laisser un commentaire :-)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}