fbpx

Un divorce bénéfique : 17 choses à faire pour s’en sortir

décembre 21

 décembre 21

par PVQZ

Dans cet article, je te donne 17 choses à faire pour que ton divorce devienne bénéfique dans ta vie.

Divorcer est devenu banal (et bénéfique ?)

Un divorce bénéfique est nécessaire dans notre société si on ne veut pas avoir une population déprimée.

Parce que les divorces et les séparations amoureuses sont courants, il faut aujourd’hui savoir analyser et comprendre ce qui arrive à celui qui vient de divorcer pour lui permettre de transformer cette souffrance en un événement bénéfique.

Savoir profiter de ce douloureux moment pour apprendre sur toi-même et ainsi tirer les leçons qui te conduiront vers un bonheur bien plus grand qu’auparavant.

Il y a quelque temps, j’ai lu un article dans le journal « Libération » qui disait des choses intéressantes sur le couple, les divorces et les séparations. Souffrance et divorce sont presque toujours liés.

« Les statistiques disent qu’en France un mariage sur deux dure moins de dix ans et que 15% des 25-65 ans vivent seuls.

Qu’en 2013, il y a eu 130 000 divorces (NDLR, c’est à peu près les mêmes chiffres ces dernières années) et 10 000 dissolutions de pacs.

Que c’est entre 40 et 45 ans que les gens se séparent le plus. 37% des couples se remettent ensemble après la première rupture, mais seulement 12% réussissent à consolider leur relation ».

Intéressant, non ?

Comment transformer une galère en divorce bénéfique

Des galères, on en a tous connu. La rupture amoureuse fait partie des plus grandes galères. Et des plus grandes souffrances.

Quand cela nous arrive, on a l’impression de vivre quelque chose que personne d’autre ne peut comprendre.

Quelque chose d’exceptionnel.

Il n’en est rien. La rupture amoureuse et son lot de galères, de tentatives de reconstructions sont d’une grande banalité.

Mais ce qui l’est moins c’est de transformer ce « malheur » en divorce bénéfique.

Mais ce que vit au fond d’elle-même la personne qui a été quittée n’est pas banal du tout.

C’est souffrant, puissant et ça fait souvent très mal. Mais ça fait mal, plus ou moins longtemps et plus ou moins fort.

Qu’est-ce qui fait la différence ?

Il y a deux manières de réduire la durée et la force de la souffrance pour arriver à un divorce bénéfique

1/ Se remettre tout de suite avec quelqu’un pour compenser le manque et essayer de se débarrasser de la souffrance. (Ce n’est pas un divorce bénéfique)

Ça peut marcher un temps. Mais, si tu suis ce chemin, tu retrouveras cette souffrance un peu plus tard.

Tu prends le risque de te reconfronter à nouveau aux mêmes problèmes et revivre encore et à nouveau la même chose.

Ce qui entrainera à nouveau les mêmes souffrances.

2/ L’autre solution qui correspond au divorce bénéfique

C’est de tirer les leçons de cette souffrance. Que vient-elle te dire ? Que dois-tu transformer et apprendre ?

Cette souffrance est là pour te montrer une direction qui va te conduire sur le chemin que tu as demandé : le bonheur, être pleinement heureux en amour.

Amuse-toi à voir les endroits où ça fait mal.

Quelle pensée te fait souffrir ?

Qu’est-ce qui te fait peur ?

Qu’est-ce que tu cherches à fuir ou à acquérir ?

Puis, recherche les pensées qui selon toi devraient te rendre heureux.

Les pensées qui te libèrent. Écris ces pensées et rappelle-les-toi le plus souvent possible pour qu’elles s’inscrivent dans ton corps, dans tes cellules et dans ton cerveau.

Je ne vais pas te rendre heureux.

C’est toi qui vas aller trouver le bonheur.

Et pour cela, tu peux lire la suite de cet article qui va te donner 17 choses à faire pour te mettre sur le chemin du divorce bénéfique.

Avec ces 17 choses, tu pourras te remettre sur le vrai chemin de l’amour et de la libération de la souffrance dû à la rupture amoureuse.

Même si tout semble avoir été détruit par cette rupture amoureuse.

Je te le redis.

C’est toi qui vas aller trouver ton bonheur.

Je ne vais pas te rendre heureux. Je vais te donner les clefs pour que tu sois heureux par toi-même.

17 choses que tu peux faire pour transformer ta souffrance en divorce bénéfique

  1. Prends la décision d’être heureux pour avoir un divorce bénéfique. Ça peut paraitre idiot, mais c’est le minimum si on veut l’être vraiment et sincèrement.

    Pour commencer ce premier point, il faut enchainer avec le point n°2.
  2. Cesse de râler. En d’autres termes, arrête de te plaindre. Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. Alors, lis la suite.
  3. Soit conscient de tes pensées. Cela te permettra de voir à quel point tu te plains.
  4. Pour être plus conscient, développe ta capacité à rester ici et maintenant, pratique la méditation.

    Cela te parait difficile ? Comment commencer ? Tout de suite tout simplement. Assis toi sur une chaise ou un coussin et « ne fais rien ». Remarque ce qui se passe dans ton corps. Remarque les pensées qui passent dans ta tête et surtout…ne touche à rien. Laisse faire tout cela.

    Le plus dur, c’est de s’y mettre. La meilleure façon de s’y mettre, c’est de commencer pendant 5 minutes dès la fin de la lecture de cet article.

    Tu peux aussi suivre les conseils de cet article qui parle de méditation et de rupture amoureuse.
  5. Pour avoir un divorce bénéfique, abonne-toi à mes e-mails quotidiens privés. Cela te donnera chaque jour de la bonne énergie, de bons conseils et un mindset qui te permettra d’affronter les situations difficiles.
  6. Découvre tes croyances. Je t’ai demandé dans le point 3 d’être conscient de tes pensées. C’est pour une bonne raison. Que tu ne te voiles pas la face sur la réalité de ce qui se passe dans ta tête.

    Mais aussi sur une autre réalité. Est-ce que tu crois ces pensées ? À quel point tu les penses vrais ?

    Car une pensée que l’on croit devient une croyance. C’est-à-dire quelque chose que l’on croit dur comme fer et qui dirige notre vie. C’est un filtre qui nous empêche d’accéder à une nouvelle vie très souvent plus joyeuse. À de nouvelles opportunités.
  7. Abandonne tes pensées et tes croyances. C’est très simple. À chaque fois qu’une pensée te passe par la tête, pose-toi la question « est-ce que cette pensée est bonne pour mon bonheur ou pas ? 

    Par exemple : je suis moche, je suis nul. Je ne suis pas capable de…, je suis colérique, je suis difficile, je suis fragile, je suis triste, je suis malheureux.

    Toutes les pensées qui ne vont pas vers « divorce bénéfique », tu ne les prends pas.

    Quelle que soit la pensée, tu te demandes « Cette pensée est-elle bonne pour mon bonheur ou pas ? Non, alors, on la dégage ».
  8. Observe tes peurs car ce sont elles qui font fuir l’amour.
  9. Pour vivre un divorce bénéfique, il faut que tu prennes du temps pour toi. On ne le dira jamais assez. Être toujours dans l’action ne peut pas rendre quelqu’un heureux. C’est même un aveu de grande détresse.

    Prends du temps pour toi, pour lire, pour écrire. Ce qui m’amène au point suivant qui va te paraitre contradictoire, mais ce n’est pas grave.
  10. Fais des choses. Lis, écris, fais du sport, médite, marche, apprends un instrument de musique, peint, dessine, cuisine, fais de la photo, du théâtre, de la danse, intègre une association locale, culturelle, humanitaire…

    Je suis pratiquement sûr que dans toutes les propositions que je viens de faire, il y en a au moins une qui te plait ou qui pourrait te plaire.

    Parfois, on se découvre une nouvelle passion. J’ai une amie qui s’est mise à la peinture à 47 ans. Ces œuvres sont tout simplement magnifiques.
  11. Lis « le pouvoir du moment présent » de Eckhart Tollé. C’est le livre qui m’a sauvé lorsque je me suis séparé de la mère de mes enfants.
  12. Apprends : ça veut dire quoi « apprendre » ? Soit curieux de toi-même, des autres et de tout ce qui t’entoure. Apprends des choses merveilleuses qui t’arrivent, mais aussi de tes malheurs. D’ailleurs plus tu apprendras de tes malheurs, moins il y en aura.
  13. Observe ton corps. Regarde ton corps avec précision. Ou plutôt ressens-le. Tu peux le scanner le matin au réveil. Ressens toutes les tensions, sa température, les douleurs. Tu peux le scanner en partant du haut de la tête et en descendant petit à petit jusqu’à tes pieds.
  14. Pour ne plus souffrir et avoir un divorce bénéfique, prends conscience de cette souffrance. Pourquoi scanner le corps ? Parce que c’est uniquement dans le corps qu’il y a de la souffrance. Une pensée en elle-même ne fait pas souffrir. C’est la résonance qu’elle a dans le corps qui est la souffrance.

    En prenant conscience de ces résonances, de ces douleurs dans le corps, tu leur donnes l’autorisation d’apparaitre, de faire leur chemin et de disparaitre. Juste en leur donnant le droit d’exister le temps nécessaire.

    Si tu ne fais pas cela, elles resteront coincées dans ton corps et rejailliront dès qu’un évènement dans ta vie viendra les stimuler.

    Donc, laisse se déployer toutes tes émotions une fois pour toutes, c’est le plus court chemin vers leurs libérations. (Et vers un divorce bénéfique).
  15. Aime-toi. On ne le dira jamais assez. La principale souffrance ne vient pas du manque d’amour des autres. Mais du manque d’amour de nous-mêmes pour nous-mêmes.

    Comment s’aimer ? Je le reconnais, ce n’est pas si simple. On peut commencer tout simplement en se le disant. De temps en temps comme ça dans la journée.

    Mais aussi devant une glace. Et là, tu vas voir que cela ne va pas être forcement facile. Il va y avoir des tensions. Des choses, des luttes vont se passer en toi.

    Mais on va régler cela au point suivant.
  16. Accueille tout. Ces tensions, tu ne vas pas pouvoir les enlever. Comme pour les émotions, tu vas les accueillir, les observer dans ton corps. Les voir apparaitre et rester avec elles jusqu’à leur disparition.
  17. Cultive la confiance. Pour pouvoir faire tout ce que je t’explique dans cet article, il faut que tu aies confiance. Confiance dans le processus, confiance en toi et surtout, confiance en la vie.

    Pourquoi confiance en la vie ? Parce que c’est la vie qui s’occupe de la vie. C’est la vie qui la plupart du temps (pour ne pas dire tout le temps) règle les problèmes et apporte naturellement les solutions.

    Moins tu crois que toi, tu dois faire, plus la vie a de la place pour agir.

    Elle agit déjà beaucoup pour toi. Elle fait battre ton cœur, permet la digestion. Contrôle toute la machine complexe de ton corps.

    Si tu prends un peu de recul et que tu permets et invites la confiance à s’emparer de toi, alors, beaucoup de choses vont changer pour toi. Et ta situation va rapidement évoluer.

Conclusions

Voilà comment tu peux te sortir intelligemment et surtout grandi de ta rupture amoureuse. Voilà comment avoir un divorce bénéfique qui t’apportera plus que ce que tu crois avoir perdu.

Tu peux t’élever dans ton âme, dans ton cœur, spirituellement. Tu peux t’ouvrir à un nouveau toi et à une nouvelle vie.

Tu peux aussi laisser la peur diriger ta vie. En te remettant rapidement avec quelqu’un pour combler le vide en toi.

C’est à toi de choisir.

130 000 divorces par an. Cela devrait ressembler à 130 000 opportunités d’être plus heureux dans sa vie.

N’oublie pas de t’abonner à mes e-mails privés quotidiens en cliquant sur ce lien.

Prochain e-mail, demain 9h00.


Laurent

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Cliquez ICI pour commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

PARTAGER