fbpx

Comment quitter quelqu’un sans le faire souffrir ?

juillet 19

 juillet 19

par PVQZ

Comment quitter quelqu’un : le dilemme

Comment quitter quelqu’un (amoureux(se), mari, femme, maîtresse, amant…) sans le ou la faire souffrir ?

La vie est ainsi faite. Il y a toujours un début et une fin. Le problème c’est que l’être humain est toujours en quête d’éternité.

Il ne supporte pas les changements. Il ne veut pas que les choses changent.

Dans une relation amoureuse, il a dans la tête un apriori : elle doit toujours durer, pour le meilleur et pour le pire.

Tant que le meilleur dure, alors tout va bien. Mais quand le pire commence à pointer son nez, les questions commencent à se poser.

Doit-on arrêter la relation ou pas ? Dois-je le quitter ou la quitter ?

Entre l’idée de continuer parce que, « oui, les choses vont s’arranger »…

Et le sentiment que « c’est la fin d’un cycle, je dois passer à autre chose »…

Il y a une multitude d’étapes, de variantes et de possibilités que ton mental va chercher à analyser.

Tu vas peser le pour et le contre, 100 fois, 1000 fois. Tu vas imaginer les pires et les meilleurs scénarios. Et tu ne trouveras jamais de réponses satisfaisantes tant que tu ne seras pas allé au bout.

Par aller au bout, j’entends « épuiser ton mental », mais aussi « aller au bout d’une relation », de ce qu’elle doit t’apprendre.

Tu peux parfois avoir l’impression de partir sur un coup de tête. Ou de te faire larguer sur un coup de tête.

Mais ce n’est jamais le cas. C’est toujours à la suite d’un processus plus ou moins conscient que la vie t’amène à quitter ou te faire quitter.

La chose commune à tout ce que je viens de t’écrire, c’est la souffrance. Que tu restes, que tu partes, que tu sois entre deux décisions, il y a de la souffrance.

Tu souffres et ton partenaire souffre. Une souffrance inévitable, parfois insupportable.

Mais là aussi. Si tu vas au bout de cette souffrance, tu trouveras une libération qui changera à jamais ta vie.

Alors comment quitter quelqu’un avec toute cette souffrance ?

François m’a écrit un e-mail l’autre jour en me demandant « comment ne pas faire souffrir une personne lorsqu’il y a une rupture » ?

C’est une question ô combien intéressante qui va te mettre face à ta propre souffrance.

Qui fait souffrir qui serait la bonne question. La souffrance appartient-elle à celui qui provoque un évènement ? (par exemple la personne qui provoque une rupture amoureuse)…

Ou à la personne qui subit un événement : la personne à qui l’on dit « je te quitte ».

Il y a deux façons de faire du mal.

Une qui serait intentionnelle. Une forme de cruauté ou de sadisme, un besoin de se venger, etc.

Et puis, il y a ce que tu ne peux pas contrôler. Certaines douleurs que d’autres peuvent ressentir ne t’appartiennent pas.

Si tu quittes quelqu’un, oui, cela va peut-être lui faire du mal.

La seule façon de ne pas faire souffrir dans une rupture

Si tu veux quitter quelqu’un sans le ou la faire souffrir, il n’y a pas 36 solutions. La seule façon de ne pas lui éviter la douleur de la séparation amoureuse, c’est de ne pas quitter cette personne.

Mais vas-tu rester avec quelqu’un toute ta vie pour ne pas la faire souffrir ?

Qui souffrirait alors ? Sûrement toi. Par ton sacrifice.

Maintenant, tu peux voir les choses différemment. Tu ne veux pas faire souffrir la personne que tu souhaites quitter.

Ce qui semble dire que si tu as peur qu’elle souffre, c’est qu’en ce moment, elle ne souffre pas.

  • Est-ce vrai ?
  • Es-tu heureux, est-elle heureuse ?
  • Baignez-vous dans le bonheur ?

Tu ne veux pas la faire souffrir. Mais la souffrance n’est-elle déjà pas là et bien vivante ?

La souffrance est la raison pour laquelle tu désires te séparer.

Peut-être que ta compagne ou ton compagnon lui-même désire aussi se séparer.

Mais que le courage leur manque. Parce que ce n’est pas facile de prendre cette décision.

La souffrance est la plupart du temps quelque chose qui nous appartient. Certaines choses font souffrir certaines personnes là où elles n’en font pas souffrir d’autres.

Donc, demander comment quitter quelqu’un sans la faire souffrir, c’est peu comme si quelqu’un de mourant demandait « comment puis-je mourir sans faire de mal à mes proches ».

Comment quitter quelqu’un est une fausse question : voici la bonne façon de voir

La vie fait son œuvre. Il y a un début et une fin à tout. Et parfois, cela fait souffrir, parfois cela soulage. Parfois même les deux.

La question ce n’est pas « comment vais-je faire pour ne pas souffrir ? » ou « comment quitter quelqu’un sans le ou la faire souffrir ? »

La question est « si je souffre, que vais-je faire de cette souffrance ? », « Que vais-je apprendre ? », « comment je vais la gérer » et…

Comment vais-je faire pour que cette situation ne se reproduise pas encore une fois » ?

Quitter quelqu’un : souffrance VS libération

Ce que j’ai appris tout au long de ma vie, c’est que ce qui peut paraître une souffrance à un moment donné peut apparaître comme une libération plus tard.

Tout ce que tu peux vivre face à un évènement est juste une expérience à un instant T. Et non, une vérité immuable. Quelque chose de définitif.

Ce qui doit arriver arrivera de toute façon. Vous vous quitterez ou pas.

Toutes les séparations sont ainsi. Nous sommes d’une certaine manière seules face aux évènements.

De la même manière que nous sommes seules face à la pluie qui tombe, nous devons soit accepter cette pluie, soit râler contre cette pluie, soit tenter d’empêcher cette pluie, soit goutter cette pluie ou attendre que l’averse passe.

Nous pouvons même danser sous la pluie.

Tu peux choisir une voie ou une autre. Certaines seront impossibles (comme empêcher la pluie).

Certains choix vont t’apprendre plus que d’autres.

Certains seront pour toi, plus souffrants que d’autres.

La vie est une danse dans laquelle apparaissent des évènements vécus plus ou moins douloureusement par les uns et les autres.

Chacun de ces évènements ne porte pas en eux même une dose spécifique de souffrance. C’est chacun d’entre nous qui nous infligeons cette dose en fonction de notre histoire, de notre sensibilité et de nos croyances.

Comment quitter quelqu’un est une question générique qui répond à une croyance que nous sommes tous séparés. Tu peux d’ailleurs lire cet article du site « Eveil et santé » sur le sujet. Nous voyons le monde comme un ensemble de lien qui se font et se défont.

En enlevant cette simple idée, juste en la laissant de côté quelque instant, tu t’apercevras que les liens entre chaque humain sont en réalité éternels. Comme si nous étions liés dans notre plus pure nature.

Tu es à une pensée de croire que tu vas quitter quelqu’un (ou pas)

La vérité est là. Tout est un.

Seules une ou des pensées nous amènent à croire qu’il pourrait y avoir une séparation.

Tu ne rencontres personne et tu ne quittes personne. Tu vis juste des expériences accompagnées d’idées, de perceptions et de croyances.

Plus tu remettras en cause ces croyances, plus tu seras libre.

N’oublie pas que quoi que tu fasses, quitter ou ne pas quitter quelqu’un, au moment ou tu te poses la question, la souffrance est déjà là.

Ce qui doit arriver arrive. Tes pensées ne sont là que pour ralentir ce qui doit arriver. Elles vont aussi te permettre de prendre conscience de toutes ces choses dont je viens de te parler.

Je te conseille de relire cet article pour en comprendre la profondeur.

Si tu le souhaites, tu peux aussi recevoir tous les matins mes EPQ (E-mails – Privés – Quotidiens).

Inscris-toi dans le formulaire ci-dessous si tu ne veux pas manquer l’e-mail de demain matin.

Laurent Macha

Recevoir chaque matin les emails privés de Laurent Macha...

C’est plus de Paix, d’Amour, de Joie et de Liberté dans votre quotidien.

Prochain email, demain matin à 9 h 00

PARTAGER

Ceux qui ont lu cet article ont aussi aimé :

Vous pouvez laisser un commentaire :-)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}